Ecouter Horizon FM en direct

Crise politique guinéenne : offensive diplomatique de l’opposition républicaine à Paris

« On ne me l’a pas raconté, J’ai vécu de mes propres yeux, un agent des forces de l’ordre, tiré à bout portant la tête d’un jeune manifestant, qu’il trimbalait par terr. Les exactions commises par les forces de l’ordre après les manifestations ont fait plus de dégâts que les répressions elles même », affirme Cellou Dalein Diallo.

« Cette milice au solde du RPG qui mène la terreur à Conakry, ne parle d’aucun dialecte guinéen, ce sont des mercenaires… Vous me parlez de cette coordination auto désignée du mandingue à Conakry, elle n’incarne pas pour moi les vraies valeurs mandingue, les membres de cette coordination sont obnubilés par l’appât du gain, je n’ai aucun rapport avec elle », déclare Lanasana Kouyaté.

Comme nous vous l’annoncions dans une nos précédentes éditions, des leaders de l’opposition ont tenu leur conférence de presse, dans les locaux du palais Bourbon (siège de l’assemblée nationale française), Paris ce mardi 28 mai 2013, devant une trentaine de journalistes dont une dizaine de la presse internationale.

Dans ce qui convient d’appeler « l’offensive médiation-diplomatique de l’opposition guinéenne à Paris », les conférenciers ont tenu à exprimer à la communauté internationale, leur désarroi face cette escalade de violence, orchestrée selon eux, par le régime de Conakry.

D’entrée de jeu, El hadj Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG a exhaustivement dressé le tableau sombre de la situation politique guinéenne avec son lot quotidien de victimes ; en illustrant parfois, sur un ton saccadé, des preuves d’exactions arbitraires, à travers des exemples conçus, tristes et clairs, comme ce fut notamment le cas quand il confiait avoir vu de ses propres yeux, un agent des forces de l’ordre, tiré sur un jeune manifestant.

Si aucune véritable stratégie à adopter n’a émaillé de la rencontre, force est de constater cette volonté manifeste de faire vaciller, ce qu’ils considèrent comme une oligarchie « RPGistes », a été prouvée, 

En effet, le chef de file de l’opposition entend bien reprendre avec ces confrères du collectif et de l’ADP, la manifestation et ce dès après les examens scolaires. 

Quand à Lansana Kouyaté, dans son habituelle aisance verbale, jouant parfois au modérateur de la rencontre, il a entamé son discours par la genèse de la politique guinéenne et les nombreux sacrifices consentis par le peuple de Guinée dans sa quête de démocratie ; il n’a aucunement ménagé ses mots pour dénoncer la violence faite aux Guinéens. L’ancien premier ministre du gouvernement de consensus, a dans son discours, affirmé la présence en Guinée des mercenaires étrangers au solde du président de la République.

« La milice qui mène la terreur à Conakry, ne parle d’aucune dialecte guinéenne, ce sont des mercenaires », estime t-il. Le président du PDEN n’a pas manqué d’attaquer les contre vérités du président de la République et son parti le RPG-arc-en-ciel qui pour lui, n’est caractérisé que par le mensonge et la violence ; il dira par la suite, qu’il n’ya jamais eu d’arc en ciel. « C’est aussi un autre mensonge de faire croire qu’il existe ce machin nommé parti arc-en-ciel. Il n’y a jamais eu d’arc en ciel, il n’ya que le RPG», entonnait Lansana Kouyaté.

En poutre, plusieurs sujets ont été évoqués lors de la conférence et des réponses claires ont été apportées sur les questions pertinentes des journalistes, notamment sur la prétendue défaite diplomatique de l’opposition, les violations répétées des droits de l’homme, les rumeurs colportées par Malick Sankhon (directeur général de la CNSS) sur le fameux pacte que Mr Kouyaté avait signé avec Alpha Condé en 2006, assurant à ce dernier, la présidence à la fin de la transition. Ces rumeurs ont d’ailleurs été démenties par l’intéressé, assurant qu’il n’a connu Alpha Condé que très tardivement ; la relations de Lansana Kouyaté avec la coordination mandingue a été également évoquée. Sur ce dernier point, l’ancien diplomate n’a pas manqué d’égratigner ce qu’il appelle comme une coordination mandingue auto-désignée, car selon lui, la coordination mandingue de Conakry n’incarne nullement les pas les valeurs incontestables du mandingue.

On notait la présence à la conférence de presse, de Mr Jean Christophe Lagarde, député maire de DRANCY et secrétaire général de l’UDI (union des démocrates et indépendants), ce dernier promet d’ailleurs interpeller le gouvernement français sur son indifférence à la situation de crise qui sévit en Guinée, surtout que Mr Alpha Condé est membre de l’international socialiste.

Nous reviendrons plus en détails sur l’intervention de chacun des intervenants dans nos prochaines éditions.



Eric Korka 
Paris, France 
336.25.21.78.14 

Ajouter un commentaire




Animateurs


Contact


Horizon FM.
Conakry
République de Guinée
Studio : +(224) 655 56 53 56
Admin : +(224) 657 94 46 97
Courriel
horizonfmconakry103@gmail.com
boubacaryacine2000@gmail.com