Ecouter Horizon FM en direct

Vers la reconstruction du pont de kaaka à la sortie de la ville de Coyah

L’annonce vient d’être faite au cours de la cérémonie de signature dudit projet  ce mercredi 12 juin au ministère de la coopération internationale entre les autorités guinéennes et l’ambassade du Japon en Guinée.

Dans son discours Naotsugu Nakano l’ambassadeur du Japon en Guinée a dit que le coût du projet est d’un milliard deux cent cinquante quatre millions de yens (1.254.000.000 y), soit environ 12.140.000 dollar us.

 
Poursuivant, il a fait savoir que  le projet sera exécuté par l’Agence japonaise de coopération internationale(JICA) avec toute la rigueur et le professionnalisme que requiert un tel projet. « Ce projet consiste en la construction d’un nouveau pont à la place du pont kaaka, à la sortie de la commune de Coyah. Le pont actuel n’a pas la largeur suffisante pour un trafic fluide et sûr, et son âge et son état proche du délabrement font peser de gros risques pour ceux qui le franchissent. La construction d’un nouveau permettra donc d’assurer une circulation sans encombre et apportera une plus grande sécurité aux automobilistes », a-t-il ajouté

Pour lui la route nationale1 est un axe fondamental pour le pays, pour la circulation des personnes et des biens. Et  d’ajouter  « En reliant Conakry et l’intérieur du pays, il s’agit d’une route  essentielle pour le commerce, aussi bien à l’intérieur de la Guinée, qu’avec les pays voisins ».

 

Plus loin, il a souhaité que cette infrastructure renouvelée contribue à l’amélioration des conditions d’ensemble des échanges commerciaux pour un développement plus large du pays.  Parlant de l’impact de la réalisation de ce projet sur les pays
voisins, il indique que la route nationale1 est la porte d’entrée vers le Mali et la Côte d’ivoire.

Selon ses dires, ce projet a donc également une dimension sous régionale qui tend à l’amélioration de l’intégration dans l’espace CEDEAO. A l’en croire ce projet s’inscrit pleinement dans le processus de la conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique.

Pour sa part, Koutoubou Moustapha Sanoh ministre guinéen de la coopération internationale après avoir remercié les autorités japonaises pour ce geste, a indiqué qu’il s’agit d’un don non remboursable.

 

Pour lui, la réalisation de ce projet va permettre non seulement de rendre moderne ce pont, le mettre dans les normes internationales mais aussi de diminuer les accidents de la circulation et la tracacerie sur ce trajet.

De son côté Bah Ousmane ministre guinéen des travaux publics et au transport a rassuré les donateurs l’implication des autorités guinéennes pour la bonne exécution du projet.

 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
+224 622 30 49 42


Ajouter un commentaire




Animateurs


Contact


Horizon FM.
Conakry
République de Guinée
Studio : +(224) 655 56 53 56
Admin : +(224) 657 94 46 97
Courriel
horizonfmconakry103@gmail.com
boubacaryacine2000@gmail.com