Ecouter Horizon FM en direct

Suspens sur l’avenir du dialogue inter guinéen

La classe politique guinéenne est engagée depuis quelques semaines dans un dialogue piloté par le facilitateur désigné par l’Organisation des Nations Unies l’Algérien Said Djinnit.La semaine passée déjà les retombées des échanges entre les différentes parties avaient laissé entendre le consensus dégagé entre les acteurs concernées sur un certains nombres de points sensibles de cette crise politique et pas les moindres car les discussions ont amené le gouvernement et l’opposition à trouver un terrain de rapprochement sur les questions de l’operateur technique Waymark et le vote des guinéens de l’étranger.

A la suite des résultats assortis de ces journées de rencontres au palais du peuple, le facilitateur international a adressé en fin de semaine la synthèse de tout ce qui a été retenu dans les débats .Ce lundi, le porte parole de l’opposition républicaine Aboubacar Sylla s’est exprimé sur la question car déjà en fin de semaine ,plusieurs commentaires au niveau des media étaient soulevés autour du document de synthèse qui ne comportait pas la signature des différentes parties. Le leader de l’Union des forces du changement à rappelé que le document adressé à l’opposition n’était que le rapport de synthèse et qu’une réponse comportant les observations qui résulteront de la réunion extraordinaire initiée à cet effet allait être adressé à Said Djinnit.

Plus loin ,Aboubacar Sylla s’est appuyé sur le point concernant l’absence de tout accord en estimant que le document qu’ils ont reçu laissé entendre que les débats sont terminés ce qui n’est pas le cas selon lui car pour l’ancien ministre de la communication certains points essentiels concernant la question des législatives ne sont pas épluché en profondeur.

Déjà dans les commentaires et réactions il était perceptible que le flou persistait toujours quant à la position des uns et les autres. Si l’on se frottait les mains pour une sortie de crise dans certaines places publiques, tout laisse croire que sur certains points notamment la date de tenue des élections et la mise en place du comité de veille ,des accrochages seraient inévitables. Certains responsables de l’opposition n’avaient pas hésité de marquer leur désapprobation sur certains accords. Est ce un retournement dans l’habituel gymnastique que nous a habitué la classe politique rien n’est sure.
Idrissa Sompare/Aminata.com
224666566779/631900090


Ajouter un commentaire




Animateurs


Contact


Horizon FM.
Conakry
République de Guinée
Studio : +(224) 655 56 53 56
Admin : +(224) 657 94 46 97
Courriel
horizonfmconakry103@gmail.com
boubacaryacine2000@gmail.com