Ecouter Horizon FM en direct

Cellou Dalein Diallo exprime sa solidarité à Bah Oury

La condamnation par contumace à la réclusion criminelle à perpétuité du numéro deux de l’UFDG ne laisse pas indifférent Cellou Dalein Diallo. Le principal opposant au régime du Président Alpha Condé a suspendu ce samedi l’assemblée générale du parti en signe de solidarité à l’égard de son vice-président, Bah Oury, condamné par la justice guinéenne.

Le sujet de cette sentence judiciaire occupait les débats entre militants et sympathisants réunis par centaines  très tôt ce matin. Arrivé aux environs de 10 heures, Cellou Dalein Diallo n’a pas fait quelques minutes pour inviter ses militants à suspendre l’assemblée hebdomadaire du parti.

 

La suspension de cette assemblée générale est tout d’abord pour marquer notre solidarité non seulement envers tous les militants de l’UFDG qui ont été condamnés, mais aussi et particulièrement envers notre Vice-président, BAH Oury“, a-t-il dit.  “Nous sommes complètement choqués et indignés face à la condamnation de Bah Oury. Cela démontre de la haine que  le pouvoir a vis-à-vis de son parti. Cela était prévisible car dès l’aube de la dite attaque Alpha Condé avait indexé Bah Oury, Tibou et Diallo Sadakaadji. L’UFDG va réagir énergiquement et menera des démarches auprès des institutions nationale et internationale pour que son vice-président recouvre son droit“.

 

“Dès le départ on pouvait noter que c’est un procès politique ‘’a-t-il ajouté avant d’exprimer sa consternation face à la sentence qu’il qualifie de “sévère“. “Les responsables de l’UFDG se retrouvent pour décider de la suite des évènements“, a-t-il précisé.

 

A en croire à nos informations, l’ancien premier ministre  aurait saisi ses collègues des partis politiques de l’opposition pour décider de positions à prendre en réaction à la décision judiciaire. Cette décision vient après six jours de la signature de l’accord global entre l’opposition et le pouvoir censé permettre à l’organisation du scrutin parlementaire.

 

Il faut dire que Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG et Bah Oury vice président avaient des positions divergentes sur la gestion du parti et les moyens de lutte contre le régime du Président Condé. Dans une lettre publiée le 12 juillet dernier, Bah Oury qui vit en exil en France a rejeté son inscription sur la liste nationale du parti aux élections législatives, prévues le 24 septembre prochain.  Les deux hommes ne s’entendent presque pas depuis deux ans, la commission de médiation mise en place n’a pas pu converger leurs positions. Reste à savoir si cette décision judiciaire parviendra à unir les deux personnalités du principal parti de l’opposition guinéen.

 

Alpha Oumar Diallo  pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com


Ajouter un commentaire




Animateurs


Contact


Horizon FM.
Conakry
République de Guinée
Studio : +(224) 655 56 53 56
Admin : +(224) 657 94 46 97
Courriel
horizonfmconakry103@gmail.com
boubacaryacine2000@gmail.com