Ecouter Horizon FM en direct

Afghanistan : Joe Biden met fin à “la plus longue guerre de l’Amérique”

Le président Joe Biden a confirmé mercredi le retrait de toutes les troupes américaines d’Afghanistan d’ici le 20e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, qui avaient provoqué l’intervention des États-Unis. Il a par ailleurs exhorté les Taliban à tenir “leur engagement” antiterroriste.

Le président des États-Unis a sonné ledépart des troupes américaines d’Afghanistan.Joe Bidena déclaré, mercredi 14 avril dans un discours très attendu, que “les États-Unis vont entamer leur retrait définitif le 1ermai”, mais “ne partiront pas de manière précipitée”.

“Les troupes américaines ainsi que les forces déployées par nos alliés de l’Otan” auront “quitté l’Afghanistan avant le 20eanniversaire de ces attentats odieux du 11-Septembre”, a-t-il ajouté.

“Certains élus américains jugent ce retrait prématuré”
“Je pense que notre présence en Afghanistan doit être centrée sur la raison pour laquelle nous y sommes allés en premier lieu : s’assurer que l’Afghanistan ne serve pas de base pour attaquer à nouveau notre pays. C’est ce que nous avons fait. Nous avons rempli cet objectif”, a affirmé le président démocrate.

Sans attendre, les alliés de l’Otan ont annoncé mercredi leur décision de commencer le retrait de leurs forces d’ici le 1ermai pour le terminer “dans quelques mois”, selon un communiqué publié par l’Alliance quelques minutes après le discours de Joe Biden.

“Nous continuerons à soutenir le gouvernement afghan” mais “nous n’allons pas rester engagés militairement en Afghanistan”, a-t-il déclaré. Toutefois, “notre travail diplomatique et humanitaire va continuer” dans le pays, a-t-il souligné.

Dans son discours, Joe Biden a aussi exhorté les Taliban à tenir “leur engagement” antiterroriste. “Nous tiendrons les Taliban responsables de leur engagement à ne permettre à aucun terroriste de menacer les États-Unis ou leurs alliés depuis le sol afghan”, a déclaré le président américain, en demandant notamment au Pakistan de faire “davantage” pour aider l’Afghanistan.

Kaboul “respecte” la décision américaine

EnAfghanistan, les réactions ne se sont pas fait attendre avant même le discours, dont des extraits avaient été distribués à la presse. Le président Ashraf Ghani a dit avoir parlé mercredi avec son homologue américain du retrait total des soldats américains d’ici début septembre. Il a assuré “respecter” cette décision.

Les forces de sécurité afghanes “sont pleinement capables de défendre leur peuple et leur pays, ce qu’elles font depuis le début”, a-t-il déclaré dans un tweet après cette conversation téléphonique. “Nous allons travailler avec nos partenaires américains pour assurer une transition en douceur”, a-t-il ajouté.

Les États-Unis étaient intervenus en Afghanistan il y a près de 20 ans, dans la foulée des attentats contre les tours jumelles de New York et le Pentagone. Ils ont chassé du pouvoir à Kaboul les Taliban, accusés d’avoir accueilli Oussama ben Laden et sa nébuleuse jihadiste Al-Qaïda responsable des attentats, mais se sont ensuite enlisés.

 

Avec AFP


Ajouter un commentaire




Animateurs


Contact


Horizon FM.
Conakry
République de Guinée
Studio : +(224) 655 56 53 56
Admin : +(224) 622 17 71 46
Courriel
horizonfmconakry103@gmail.com
oumoudiallo710@yahoo.fr