Ecouter Horizon FM en direct

Coupe du monde 2022: sept équipes renoncent à porter un brassard contre les discriminations au QATAR

Sept équipes européennes ont annoncé avoir renoncé à porter un brassard coloré contre les discriminations durant leurs matches de la Coupe du monde 2022 de football au Qatar. « La Fifa a été très claire, elle imposera des sanctions sportives si nos capitaines portent les brassards sur le terrain », ont affirmé ces fédération qui entendaient à travers cette action, appelée « One Love », prôner la tolérance.

De notre envoyé spécial à Doha,

Verra-t-on des joueurs porter le brassard « One Love », censé incarner un message de tolérance durant cette Coupe du monde 2022 au Qatar ? L’initiative, lancée par les fédérations de football de plusieurs pays européens, a été enterrée ce 21 novembre, semble-t-il. L'Angleterre, le pays de Galles, la Belgique, le Danemark, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suisse ont en effet renoncé à ce que leurs capitaines arborent ce tissu coloré, censé être un message contre les discriminations, entre autres celles envers les personnes LGBTQ+.

« La [Fédération internationale de football] a été très claire, elle imposera des sanctions sportives si nos capitaines portent les brassards sur le terrain, indiquent ces sept associations. En tant que fédérations nationales, nous ne pouvons pas demander à nos joueurs de risquer des sanctions sportives, y compris des cartons jaunes ». Elles ajoutent : « Nous étions prêts à payer des amendes applicables en cas de non-respect des règles sur les équipements et étions très engagés autour de ce brassard. »

Un avis affiché également en conférence de presse par le sélectionneur de l’équipe du Danemark, à la veille d’un match face à la Tunisie. « Aller sur le terrain et prendre un jaune, ce n'est pas possible, a déploré Kasper Hjulmand. On ne peut pas demander aux joueurs d'assumer ça ».

Hugo Lloris: «Je préfère rester dans mon cadre de joueur et de compétiteur»

Un peu plus tôt, Hugo Lloris, capitaine de l’équipe de France, avait réitéré sa position : ne pas réaliser un geste contrevenant aux règles, alors que les champions du monde faisaient initialement partie de cette initiative. « La Fifa organise la compétition. Elle définit un cadre, des règles et nous, joueurs, ce qu’on nous demande c’est de jouer au football et de représenter au mieux nos pays, sportivement, estime le gardien de but lors d'une conférence de presse. Je préfère rester dans mon cadre : celui de joueur et de compétiteur ».

La Fifa devrait fournir aux équipes participant à ce Mondial 2022 des brassards avec des messages comme « Non au discrimination » alors que ceux « One Love » pouvaient être perçus comme une attaque envers le pays organisateur du tournoi, le Qatar, au centre de plusieurs polémiques depuis sa désignation en 2010.

- Avec AFP

- Photo credit : fennecfootball.com


Ajouter un commentaire




Animateurs


Contact


Horizon FM.
Conakry
République de Guinée
Studio : +(224) 655 56 53 56
Admin : +(224) 622 17 71 46
Courriel
horizonfmconakry103@gmail.com
oumoudiallo710@yahoo.fr